US Orléans-SR Colmar

20eme-Orleans-src
Vendredi 19 heures les SR Colmar iront défier l'US Orléans dans leur antre du stade de la Source. Deuxième déplacement d'affilé et non des moindres puisque nos joueurs iront se mesurer au Leader Orléanais invaincu depuis la 13ème journée et une défaite à Strasbourg face au RCSA ! Autant dire que la tâche semble ardue face à cet adversaire qui n'est plus besoin de le rappeler en course pour la montée en L2. Equipe qui depuis sa victoire contre Bourg-Perronas lors de la 6ème journée n'a plus quittée le podium. En quatre journées, nous aurons rencontré les trois équipes figurant sur les trois plus hautes marches du National avec des fortunes diverses puisqu'une défaite à Luzenac et un match nul à Ajaccio, pourrait-on imaginer une victoire pour que la parité soit faite (1d, 1n, ... 1v). Au match aller pour le compte de la 4ème journée, nous nous étions inclinés 0-2 avec une réalisation de notre ancien "défonceur" de défense adverse Louisy Daniel auteur de cinq autres réalisations depuis. Il faudra afficher la même motivation qu'a Mezzavia pour pouvoir espérer ramener un résultat positif. Damien Ott devra se passer des services de Romain Armand suspendu pour accumulation de cartons et de Loïc Meyer qui n'est pas suffisamment remis de son entorse contractée sur l'île de Beauté. Par contre il y aura un joueur auteur d'une première partie de Championnat remarquable et remarqué : Judicaël Crillon (surnommé le boeuf) encore très en vue en Corse, infatigable dans son couloir et qui aurait même pu avec un brin de réussite en fin de match offrir la victoire à ses coéquipiers.
Auteurs de deux matchs nuls dont un 0-0 peu glorieux contre Carquefou au Stadium suivit d'un 1-1 plus valorisant à Ange Casanova, les verts voudront s'appuyer sur cette dynamique à l'extérieur pour décrocher la timbale et pourquoi pas réaliser la surprise de cette 20ème journée ! Tous les supporters seront encore une fois derrière eux...

ALLEZ LES VERTS !!!

 

US Orléans - SR Colmar 1-1

 

Mi-temps : 0-1. Stade de la Source. 2139 spectateurs. Arbitre : M. Quievreux, assisté de MM. Favre et Haulbert.

Buts : Louisy-Daniel (87e ’) pour Orléans ; Marques (35e ’) pour les SR Colmar.

Avertissements : Ligoule (51e ’), Seidou (84e ’), Sidibé (90e ’+3) pour Orléans ; Haaby (37e ’), M’Tir (45e ’+2), Crillon (61e ’), Marques (75e ’), Diawara (75e ’) pour les SR Colmar.

Exclusion : Haaby (64e ’) à Colmar.

ORLEANS : Renault – Sidibé, Tomas, Ponroy, Brillault (cap.) – Puyo, Mendy (Seidou, 77e ’), Ligoule, Delonglée (Arnaud, 66e ’) – Saar (Loval-Landré, 84e ’), Louisy-Daniel. Entraîneur : Olivier Frapolli.

SR COLMAR : Mensah – Hérelle, Haaby (cap.), Varsovie (M’Tir, 32e ’), Crillon – Diawara – Marques, Shaïek, Chéré (Kébé, 82e ’), Moukhlil (Decker, 66e ’) – Sané. Entraîneur : Damien Ott.

resultats-j20

 

 

Résumé de la rencontre par "http://www.usofoot.com/"

 

Le résumé de la rencontre par la  lafa.fff.fr/

photo.FFF                                    Championnat  National - Journée 20 - Les buts
 

Lédito
Quand foot et histoire se rejoignent ...

 

LE CARILLON DE VENDÔME
 
A l'approche de la citée ducale d'Orléans qui est un carrefour d'autoroutes et une agglomération championne des embouteillages chaque fois me vient cet air qui date de 1420 excusez du peu : Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme, Vendôme !  La comptine a été reprise par David Crosby en 1971 sur l'album If I Only Could Remember my Name et plus récemment par Laurent Voulzy lors de sa tournée Lys+Love en 2012.
 
Orléans riche d'un passé qui fit de Jeanne d'Arc la Pucelle d'Orléans en 1429, elle libéra la ville de l'ennemi anglais tout comme Gaël Fickou et un quinze de France héroïque samedi dernier sur la pelouse du Stade de France.
Les SRC ont inversé les rôles passant d'assaillants à assiégés  au Stade de la Source appelé ainsi non pas car la Loire y prend naissance mais car c'est le nom du quartier où réside l'US Orléans. Le leader du National a connu son heure de gloire en 1980 où il fut finaliste malheureux en Coupe de France face à Monaco, défaite 3-1. Le club évoluait en D2 avant d'être rattrapé par le gendarme financier de la Ligue qui l'envoya en DH (décidément hôte de luxe pour les mauvais élèves de la ligue pro) en 1992/1993. Depuis leur retour en National c'est un peu l'épouvantail chaque saison même si le club ne se contente pas de ces 7 voir 8ème place la saison dernière. Le coach Olivier Frapolli n'est pas loin de toucher aujourd'hui le graal en ramenant l'US Orléans en Ligue 2 même si de valeureux colmariens jouaient hier les trouble fêtes en marquant par Fred Marquès un but assassin avant de plier, plier et rompre par un tir qui fit mouche de l'ex vert Wilfried Louisy-Daniel (foutus ex de la maison verte toujours trop contents de nous prouver  qu'ils sont encore en vie).
Orléans,le club des illustres entraîneurs que furent Yohann Lachuer et l'emblématique Jacky Lemée, a évité une défaite qui aurait fait désordre, sur le terrain ce ne fut pas une partie d'art et d'histoire, 90 minutes d'échanges de flèches, boulets et autres tirs de hallebardes. L'arbitre a sifflé la fin des hostilités, il était temps, Colmar commençait à manquer de combattants.
 
 
LEON     

 

 

Menu SRC Fanclub

FacebookTwitter
 

Classement Colmar